Document précédent Document suivant
Cliquez pour zoomer dans l’image
A bas la guerre ! Au jour de la mobilisation, les soldats reprendront leur place parmi le PEUPLE ! Ils laisseront le CAPITAL se défendre tout seul ! La Voix du Peuple, 15-22 décembre 1912. AdN M 154 / 232
Cliquez pour zoomer dans l’image
Guerre à la guerre ! Tous debout contre les atrocités de la Guerre ! La Voix du Peuple, 15-22 décembre 1912. AdN M 154 / 232
Cliquez pour zoomer dans l’image
La Voix du Peuple, 15-22 décembre 1912, p. 2. AdN M 154 / 232
Cliquez pour zoomer dans l’image
Contre les armements. Manifeste des partis socialistes Allemands et Français s.d., AdN M 154 / 173
Cliquez pour zoomer dans l’image
Pour la fraternité des peuples. Les socialistes allemands et nous, opuscule de Pierre Delcourt. AdN M 154 /173
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport du commissariat spécial de Valenciennes relatant la manifestation internationale du 12 juillet 1914 à Condé sur-Escaut, 13 juillet 1914. AdN M 154 /173
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport du commissariat de Valenciennes concernant une manifestation pacifiste à Denain le 29 juillet 1914, 30 juillet 1914. AdN 9 R 48
Cliquez pour zoomer dans l’image
Appel à manifester pour la paix et contre la guerre à Halluin. AdN 9 R 48
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport du commissariat central de Roubaix concernant une affiche placardée à la Bourse du Travail, 30 juillet 1914. AdN 9 R 48
Cliquez pour zoomer dans l’image
Instructions du Préfet sur les mesures à prendre contre les manifestations pacifistes, s.d., AdN 9 R 48
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport du commissariat de Wattrelos concernant une réunion privée contre la guerre le 30 juillet 1914, 31 juillet 1914. AdN 9 R 48
Cliquez pour zoomer dans l’image
On mobilise – une guerre européenne semble imminente – Assassinat de Jaurès à Paris. AdN Réveil du Nord (Journaux 252), 1er août 1914.

Le pacifisme en actions

« Guerre à la guerre ! », «A bas la guerre ! » sont autant de mots d’ordre qui résonnent bien avant la déclaration de la guerre. L’internationalisme ouvrier semble être la solution pour éviter la guerre qui se profile. La S.F.I.O., la C.G.T., les anarchistes défendent l’idée que la solidarité des travailleurs peut empêcher la guerre. La grève générale, simultanément et internationalement organisée, serait une réponse  et une forme d’insurrection contre la guerre. Certaines villes du Nord sont le théâtre de manifestations pacifistes plus ou moins internationales où prennent la parole des personnalités comme Karl Liebknecht ou Jean Jaurès. Ces rassemblements se déroulent sous une surveillance policière de tout instant.

Après l’assassinat de Jean Jaurès à Paris le 31 juillet 1914, la S.F.I.O. et la C.G.T. se rallient à la défense nationale. Le patriotisme absorbe tout antimilitarisme ou pacifisme dans une Union sacrée partagée. Le gouvernement renonce à appliquer le Carnet B qui prévoyait l’arrestation préventive des militants qi pourraient saboter la mobilisation. Dans le Nord, 59 arrestations ont été malgré tout opérées. Le pacifisme est impuissant à empêcher le déchaînement des hostilités.