Document précédent Document suivant
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Quelques mots sur ma campagne 1914-1918 », carnet de campagne de Barthélémy Carlier rédigé en 1919. AdN J 2290
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lettre de Barthélémy Carlier à ses parents, 17 juin 1916. AdN J 2290
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lettres de Willi Böhme, Prof. Philipp Witkop, Kriegsbriefe gefallener Studenten, Albert Lange, München, 1928. AdN Collection privée

Traduction française Barbara Durand, © Archives départementales du Nord pour la traduction.

Le 14 octobre 1914, Chers Parents, chers frères et sœurs, En ce moment même, je me trouve dans ...
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Schützengraben », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 12
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Schützengraben », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 13
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Schützengraben mit Blumengarten », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 14
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Blick auf die englischen Schützgraben », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 16
Cliquez pour zoomer dans l’image
Vue d’une tranchée allemande, carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 20
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Die Ferme 1863 », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 21
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Zwischen Lille und Armentières – Zerschossene Villa an der Front », carte postale allemande, n.d., AdN 15 Fi 22

Les tranchées

Dès la fin de l’année 1914, les armées s’enterrent. Les mitrailleuses ont fauché les fantassins lancés à l’assaut en rase campagne.

L’année 1914 est la plus meurtrière de toute la guerre. Sauter dans un trou d’obus ou creuser un fossé sont les seuls moyens d’essayer de se protéger des tirs ennemis. Petit à petit, un réseau de tranchées se construit ; à la guerre de mouvement succède la guerre de position.
La vie s’organise.

Entre Ypres et l’Artois, la ligne de tranchées qui traverse le département du Nord est un secteur relativement calme. Les cartes postales qui représentent le front cherchent à rassurer les familles et l’arrière sur le confort et la protection des soldats.
Les témoignages des soldats sont autres.