Document précédent Document suivant
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lettre anonyme de dénonciation concernant les époux Chaver à Saint-Sylvestre-Cappel, s.d., AdN 9 R 46
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport de police au sujet des suspects Chaver, 14 août 1914. AdN 9 R 46
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lettre anonyme dénonçant les sociétés Liebig, Oxo et Persil, 19 août 1914. AdN 9 R 46
Cliquez pour zoomer dans l’image
Rapport de police au sujet des sociétés Liebig, Oxo et Persil, 21 août 1914. AdN 9 R 46
Cliquez pour zoomer dans l’image
Télégramme du maire d’Arleux informant le Préfet de l’excitation des populations contre les sujets allemands, 6 août 1914. AdN 9 R 46
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Taisez-vous ! Méfiez-vous ! Les oreilles ennemies vous écoutent ! ». AdN 30 Fi guerre 14-18 / 20
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Taisez-vous ! Méfiez-vous ! la pieuvre germanique a des tentacules partout ! ». AdN 30 Fi guerre 14-18 / 19
Cliquez pour zoomer dans l’image
« Les espions sont aux écoutes ! Pas un mot sur la guerre ! ». AdN 30 Fi guerre 14-18 / 21
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lettre du commissaire central de Tourcoing au Préfet demandant si certaines affiches de produits allemands « mystérieuses et inexplicables » au point de vue commercial peuvent être enlevées, 7 août 1914. AdN 9 R 42
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lille, la chasse aux espions. AdN 30 Fi guerre 14-18 / 17
Cliquez pour zoomer dans l’image
Lille, Grand-Place. La foule criant après les espions enfermés dans la voiture. AdN 30 Fi guerre 14-18 / 18

Espionite et sentiment anti-allemands

La peur du conflit et la xénophobie, alimentée à l’extrême, créent un climat de suspicion et d’espionnite.

Des magasins sont mis à sac ; leur propriétaire porte un nom à la consonance étrangère. Des entreprises sont saccagées : la société Maggi, le Téléphone privé, le fourreur Reinsberg et Frank…

Un peu partout, on s’en prend aux panneaux publicitaires de la société Liebig, soupçonnés d’avoir été installés pour indiquer les directions et orienter les armées ennemies.